Étude du référencement des sites Web d’Hôtels

L’hôtellerie est certainement l’un des secteurs le plus bousculé par la popularisation d’internet. Aujourd’hui, plus de 80 % des clients utilisent Internet comme source principale d’informations pour la recherche d’un hôtel. On pourrait penser que ce secteur est ultra optimisé pour le référencement naturel. La réalité est tout autre. En me basant sur le guide de démarrage google et étudiant près de quarante sites d’hôtelier du pays d’Arles. Le constant est sans appel : tout est à faire au niveau du référencement naturel.

Études des sites des hôtels arlésiens

Parfois, il ne faut pas chercher bien loin les problèmes, j’ai volontairement limité mon étude aux critères les plus basiques du référencement naturel : on ne peut pas parler d’optimisation dans ce cas, c’est vraiment le B à BA du Web.

Les critères étudiés sont les suivants :

  • présence et pertinence de la balise title
  • présence et pertinence des descriptions
  • présence et pertinence de la hiérarchie de titres sur les pages
  • présence et pertinence d’un fichier sitemap.xml et fichier robots.txt
  • réécriture d’URL

Présence et pertinence du title

La balise title est présente sur l’ensemble des sites. Cependant, le title n’est pertinent sur la page d’accueil que dans un cas sur 2 :

  • soit on trouve une ferme de mots clés, ce qui est sanctionné à la fois par les moteurs d’indexation et peu efficace pour convertir l’affichage d’un résultat en visite
  • soit on trouve des titres qui ne mentionnent même pas le nom de l’hôtel

Si on cherche l’unicité du titre sur l’ensemble des pages d’un site Web, on tombe à moins de 15% de title correct sur l’ensemble des sites Webs des hôtels arlésiens.

Présence et pertinence de la description

En ce qui concerne la meta description, elle n’est rempli correctement sur la page que dans 25% des cas. Sur les pages intérieures, seuls 3 sites sur les 37 étudiées proposent des descriptions différentes sur l’ensemble des pages éditoriales.

Présence et pertinence des niveaux de titres

L’utilisation des niveaux de titres permet aux moteurs de recherches de comprendre comment est structurée une page Web : c’est comme dans un livre, la hiérarchie de titre fournit une table des matières. Son importance pour le référencement est naturellement très importante.

Après étude des différents sites, il apparaît que seulement 16% des sites possède un titre de niveau 1, et moins de 5% offrent une hiérarchie de titre convenable sur le reste du document.

Sitemap.xml et robots.txt

Le sitemap.xml est un plan du site compréhensible par les robots d’indexation, il répertorie les URL d’un site permettant ainsi d’inclure des informations complémentaires sur chaque adresse, comme sa date de dernière modification, la fréquence de mise à jour et son importance par rapport aux autres adresses du site. Cela permet donc aux moteurs de recherche d’explorer le site plus intelligemment.

Le fichier robots.txt contient une liste des ressources du site qui ne sont pas censées être indexées par les robots d’indexation des moteurs de recherche. Par convention, les robots consultent robots.txt avant d’indexer un site Web.

Ces 2 fichiers sont renseignés, souvent dans une forme très minimaliste pour seulement 50% des sites.

Réécriture d’URL

Lorsque votre URL contient des mots pertinents, elle fournit aux utilisateurs et aux moteurs de recherche plus d’informations sur la page que lorsqu’elle est composée d’un ID ou d’un paramètre portant un nom étrange. Le mécanisme permettant d’avoir ce type d’URL est mis en place sur 70 % des sites étudiés.

En résumé

  • 85 % des sites n’ont pas de title correctement renseigné
  • 95 % des sites n’ont pas renseigné correctement les descriptions des pages
  • 85 % des sites n’ont pas de balise h1 sur la page d’accueil
  • 50 % des sites ne fournissent pas sitemap.xml et robots.txt aux moteurs d’indexation
  • 30 % des sites ne font pas de réécriture d’URL

Ces critères sont la base du Web, et donc du référencement. Ce sont les fondations qui vont permettre de faire du référencement par la suite, mais sans cela, on part avec un sacré handicap (sauf si les concurrents ne font pas mieux). Et il y a tellement chose que l’on peut faire facilement pour améliorer le positionnement et augmenter de manière significative les taux de conversion.

Le point positif, c’est qu’il y a une marge de manoeuvre importante et part de marché à gagner pour celui qui investir dans des produits de qualité.

Category: Référencement

Étiquettes :

- 5 avril 2014

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *