Et si on commençait à faire par baisser les budgets Adwords ?

LA petite brouille entre Free et Google sur la publicité me donne envie de relancer un sujet un peu vieux mais qui me fait toujours autant hérisser les poils : l’argent donné à Google et sa régie publicitaire sans savoir si cela est meilleur moyen de gagner du trafic. Google Adwords est aujourd’hui sur-utilisé, c’est un outil formidable pour répondre à des événements ponctuels, mais qui est utilisé à tort et à travers. Cela devient gênant car cela affecte directement la qualité du produit.

Ils existent d’autres vecteurs qui sont tout aussi efficace voir plus pour convertir les visiteurs en chiffre d’affaires.

« Le référencement c’est Adwords ? »

Voila une question que j’entends souvent et qui presque inscrit dans la conscience collective de mes interlocuteurs . Hors le référencement ce n’est pas Adwords, et surtout c’est certainement le moyen le plus coûteux pour obtenir des visiteurs qualifiées sur le long terme. Je ne dit pas que c’est outil inutile loin de là, mais il y tant d’autres choses à faire avant et pour des coûts beaucoup moins élevés.

Les leviers d’un Webmarketing efficace

Pour simplet et prendre quelques raccourcis, le référencement naturel se décline en 3 étapes :

  • apparaître dans le moteur de recherche et les réseaux sociaux
  • transformer cette visibilité en visiteurs
  • transformer le visiteur en objectif

Une seule méthode efficace à moyen /long terme pour le SEO

Aujourd’hui, avec les dernières évolutions des algorithmes d’indexation des moteurs de recherches, il n’y a pas sans milles méthodes qui fonctionne de manière durable et pérenne pour améliorer le référencement naturel dans les moteurs de recherches, il y en a une seule, c’est la qualité Web.

Pour ce qui ne voit pas trop ce que je veux dire pas qualités, je les renvoit vers Opquast pour me semble aujourd’hui une checklist complète et pragmatique pour évaluer la qualité d’un site Web. Il y a d’autres facteurs qui peuvent rentrer dans la qualité comme la sécurité, la performance ou la qualité graphique, mais cette liste est déjà un bon point de départ.

Il existe bien sur d’autres leviers d’acquisition de trafic qualifié qui ont fait leurs preuves comme les newsletters, les réseaux sociaux, les comparateurs de prix pour les boutiques, les communiqués de presse, …

Tous ces éléments permettent d’avoir une visibilité, c’est bien mais ce n’est pas suffisant. Prenons l’image d’un magasin physique, c’est bien que les clients potentiels voit les publicités 4 par 3 pour accéder à votre magasin, c’est qu’il arrive devant votre magasin mais l’important c’est qu’il rentre et qu’il achète.

Transformer la visibilité en visiteurs

Nous ne sommes pas encore sur le site, et la notre site doit devoir finir des informations pour être le plus efficace pour faire venir le visiteur.

La sémantique pour les moteurs de recherches et Facebook

Il y a quelques années, on avait seulement 2 données à renseigner et à optimiser, c’était la balise title et la meta description. Ce temps est bel et bien révolu

Aujourd’hui pour maximiser ces chances d’être efficace, il faut fournir tout un ensemble de méta-données comme l’OpenGraph pour Facebook, ou les microdata pour Google, Bing, Yahoo et Yandex. Cela permet d’optimiser l’affichage sur les plate-formes cibles et les rendre plus attractif.

Par ailleurs, on ne communique pas de la même manière sur Google que sur Twitter ou Facebook, il convient d’adapter les informations que l’on fournit à ses plate-formes.

Transformer le visiteur en acheteur

Revenons à notre boutique physique, nous avons une belle vitrine qui fait entrer le client dans notre magasin. Maintenant, il faut que le visiteur achète ou réponde à un objectif.

Pour cela, il y a bien sur toutes les recommandations de qualité, d’ergonomie, d’utilisabilité qui vont jouer un rôle.

Pour continuer dans la comparaison avec les magasins physiques, croyez vous que si votre magasin et mal ranger et que le prix des articles est bien caché vous allez maximiser vos ventes, croyez vous que si une personne se perd dans votre magasin et que personne ne vient l’aidé, il va vider son compte en banque, croyez vous que vous les peintures sont totalement délabrés, vous allez donnée envie. C’est certe un peu caricatural, mais cela reste encore aujourd’hui la réalité du Web.

La meilleure chose à faire pour améliorer votre taux de conversion, c’est de faire appel à des gens du métier et leurs données le budget nécessaire pour le faire. C’est d’ailleurs leurs métiers, c’est fou non.

Des budgets de réalisations sous-évaluées

Aujourd’hui, le ratio entre l’argent dépensée pour la réalisation d’un site Web et le budget pour le Webmarketing après la réalisation attend des écarts complètement hallucinant.

D’une part, le budget alloué à la réalisation du site coutent de plus en plus chère mais les prix n’augmentent pas. En conséquence direct, la plupart des éléments dont je parle plus hauts sont les premiers à sautés vu qu’ils sont invisibles.

On pourrait ce dire c’est un manque d’argent mais non, car quand on voit le budget alloué aux Adwords derrières, le problème ne vient pas de là mais d’un mal plus profond, de croyance urbaines, de manque d’information et de formation.

A titre d’exemple, j’ai vu des sites où le budget Adwords était égale au budget du site, Adwords s’étalant sur l’année.

On ne peut pas dire qu’on peut faire un site optimisé pour le référencement naturel en affectant aucun jour à l’optimisation pour le référencement naturel, ce n’est pas possible. Il faut clairement y consacrer à 20 à 30 % du budget de réalisations pour des sites allant 5000 à 20000€.

Les agences n’y peuvent rien

Globalement, le constant que j’ai pu avoir c’est que les agences ne peuvent même pas proposer ces prestations car elle risque d’être recalé lors des consultations. Essayer de faire un devis avec un approche qualité des choses, vous serez recalé parce que trop chère, et de l’autre côté faites un devis avec une réalisation moins chères mais la même somme en Adwords vous aurait beaucoup plus de chance de remporter le marché.

Heuresement, il existe des clients qui ont compris que la qualité c’est eux qui en bénéficié, et que cela engendré de facto des dépenses d’Adwords, fortement réduite et plus efficace, mais malheuresement ils ne sont pas encore assez nombreux.

Google Adwords est aujourd’hui sur-utilisé, c’est un outil formidable pour répondre à des évènements ponctuels, mais qui est utilisé à tort et à travers. Cela devient gênant car cela affecte directement la qualité du produit.

Category: Webmarketing

Étiquettes :

- 14 janvier 2013

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *